Canette et ses compagnons

D'huile et de plans de merde

Ou pourquoi on ne parlera plus de toute cette histoire

Journal du Capitaine,

Nous avons repris la barge maintenant dénudée de mort vivants et on l’a ramené en état tellement pitoyable qu’on a opté pour la couler et accuser le géant. De toute manière il a le dos large.

En attendant d’aller bulshitter Eledeth, Odred aurait entendu l’une de ses discussions avec son miroir. J’ai toutes mes raisons de penser qu’il parlait avec Meredith, qui est en fait son frère. On dirait que j’écris du mauvais théâtre d’été, mais c’est probablement vrai quand même. Ils essaient de faire traverser Eledeth et tout son mode vers Eberon grâce à un “contact” qui ne peut être que mon expert en voyage planaire préféré.

Plus tard, Eledeth m’a avoué avoir besoin d’os de démons majeurs qui sont dans le palais de la reine pour faire son voyage. Thank you sucker. Bon, c’est moi qui massait ses pieds, alors je suis pas certain si je peux être fier de ça. En plus, conserve m’a donné une potion de honte ultime au lieu d’une potion de sommeil, alors on va s’en tenir à ça comme description.

Du bon côté des choses, Odred et lui sont venu me donner renfort comme des champions et on brisé le contrat de la diablesse dans une frénésie louable. S’en suivi un moment vraiment malaisant avec Irène, la principale intéressé, après quoi on est tous parti en bons termes par la porte de devant. L’Irini poursuit encore Eledeth, qui est en fuite, et elle a mis son bateau en feu et on avait aucun lien avec cet incident.

Note de fermeture: Si tous les plans alambiqués fonctionnaient aussi bien, je masserais plus souvent des pieds.

Comments

SickNarsh

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.